Les principes de l’extraction de l’huile.

 Les procédés utilisés sont :

                                                  -Un procédé discontinu ou système à presse.

                                        -Un procédé continu ou système en centrifugation.

                 Pour obtenir une huile d’olive, il faut passer par plusieurs étapes qui transforment l’olive en huile. D’abord les olives sont  effeuillées, c'est-à-dire séparées des feuilles et des brindilles, puis lavées. Ensuite, On les éclate (on brise les cellules qui contiennent les vacuoles chargées d’huile) et on les broie généralement entières c'est-à-dire avec le noyau, afin de recueillir un acide permettant une meilleure conservation de l’huile. Avant de récupérer le jus, il faut homogénéiser la pate pour libérer un maximum d’huile en brisant l’ensemble des vacuoles. Ensuite on sépare la partie fluide de la partie solide, appelée grignon (séparation des phases), enfin, on recueille l’huile qui tend à se séparer des eaux (margines) en remonte à la surface (séparation des liquidations ou décantation).Il faut en moyenne 5kg d’olives pour obtenir 1L  d’huile.

 

                                                    LA METHODE DE TRITURATION TRADITIONNELLE

 

 

    L’effeuillage est assuré par des hottes qui aspirent et par des trémies qui retiennent les feuilles et les bois. Une laveuse dépoussière les olives qui passent ensuite dans une broyeuse à marteaux qui les écrasent. Ces olives écrasées transitent alors par des malaxeurs qui les transforment en une pate fluide. Cette pate se déverse dans un décanteur horizontal qui se charge de séparer du liquide les grignons (aujourd’hui utilisés comme engrais ou combustible).Ce même liquide passe dans une centrifugeuse ou les corps les plus lourd (l’eau, les margines…) vont sur les rebords et les plus léger (l’huile) restent au centre. Le plus souvent, on purifie cette huile à travers deux centrifugeuses. Enfin, cette huile peut être directement embouteillée ou stockée dans des cuves.

 

                                                  LA METHODE DE TRITURATION MODERNE

 

 

   Synthèse

Pour l’effeuillage, on utilise un crible à petites fentes rectangulaires qui retient les olives et laisse passer les débris. Dans d’autres localités, on préfère « venter » les olives, c'est-à-dire les séparer des feuilles et des brindilles au moyen d’une pelle à bois, comme pour le vannage. Etant donné que la récolte est faite avec le plus grand soin, le lavage des olives est jugé superflu. Divers procédés de broyage et de malaxage coexistent.On trouve toujours le mortier en pierre, ou l’on broie les olives à l’aide d’un pilon en pierres(le molea olearia), tout comme le trapetum romain aux meules verticales de forme semi- sphérique et les grandes meules cylindriques. Pour ce dernier procédé, les olives sont versées dans un grand bac ou tournent des meules de granites qui déchiquettent d’abord des olives, puis, lorsqu’on les fait légèrement déraper sur le socle du bac, malaxent la pate. De cette pate on emplit les scourtins, sorte de béret ou de disque en matière tressée( alfa, fibre de coco, nylon, etc..) que l’on empile les uns sur les autre, puis que l’on place soit dans une presse rudimentaire( pressoir romain à coins, puis pressoir à arbre ou à levier),soit entre les deux disques d’une presse à vis, soit sur un piston de presse hydraulique. Durant la pression, ces scourtins (dont on extraira une huile de qualité inférieure pour la fabrication du savon ou pour l’éclairage) retiennent les grignons et laissent passer la matière liquide. Puis en verse ce liquide dans des bassins de décantation ou l’huile remonte naturellement à la surface. On la récupère alors à l’aide d’une feuille, sorte de poêle bombée ou d’autres récipients. Pour obtenir une huile plus limpide, on la passe à travers des filtres .L’huile obtenue, que l’on puisait à l’aide d’une louche, était précieusement gardés dans des grandes jarres en terre cuite.   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

   

 

 

 

                   JARRE                                                                                                                                                                     JARRE

                                                                   SCOURTINS                                                            BROYEUR                                                                    

 

 

 

 

 

 


                                                                                                

 

 

 

                                                                                   MEULES EN GRANIT                                        

 

                                                                               RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE